Editorial -

Géante Rouge 10

Géante Rouge 10

C’est l'histoire d'un type qui doit écrire un éditorial. Au début il se dit que ça va être simple. Il reprend l'idée directrice des nouvelles qui composent ce numéro. Il en tire une leçon. Genre, ceci est de la fiction pure et simple. Un jour, nous vivrons dans des mondes laborieux où on nous accordera une demi-journée de bonheur total de temps en temps. Puis nous retournerons dans des tours monumentales, où, vissés à nos écrans, nous attendrons en vain qu'un message nous parvienne par erreur. Nous nous marierons par erreur et enfanterons par erreur également. Nous enverrons nos enfants dans des écoles desquelles ils sortiront plus bêtes et plus anesthésiés chaque jour. Ca nous arrangera bien.

Mais de tels mondes n'existent pas. Le type recommence. A chaque fois ça coince avec le dinosaure. Il recommence. Recommence. Recommence. sature son disque dur de fichiers incomplets.

Edito 0. Edito 0.1. Edito.0.1.2 …. Edito 1.025.

La revue prend un mois de retard. La revue prend deux mois de retard. Tout ça pour une colonne en première page dont personne n'a rien à foutre. Le type se dit qu'il ne lit jamais les éditoriaux, que personne ne va lire son éditorial, que tout le monde s'en fout de son éditorial.

Ouais. Mais il doit quand même l'écrire ce putain d'éditorial…

Quand la situation devient vraiment critique, il choisit de s'excuser platement auprès des auteurs. Pardon de ne pas vous avoir tous répondu et en personne et en temps et en heure. Pathétique. Le type essaie de faire passer ça pour une anomalie dans la théorie des cordes, une erreur d'aiguillage en quelque sorte. Dans un autre espace de Calabi-Yau, juste à côté, Géante Rouge numéro 15 vient de paraître avec trois semaines d'avance.

Mais ça ne va pas non plus.

Géante Rouge

Edito 1.8.256. Edito 1.8.257.

Pourquoi il en est arrivé l? , ce type ? Il s'est passé un truc bizarre quand il a croisé l'ancien rédacteur en chef de Géante rouge, et que celui-ci, comme ça, lui a balancé qu'il devenait rédacteur en chef de Galaxies, et qu'avec le boulot que ça allait lui donner il ne voyait pas comment il allait faire pour continuer Géante rouge, et que l? , le type, le premier, il a dit « OK, je prends ». Et du coup voilà qu'il se retrouve avec ce foutu édito à écrire.

Edito v 02.

Cette fois, s'il ne termine pas son édito, le prochain GR portera le numéro onze, et le dix deviendra un objet mythique. Impensable. Il écrit ce qui lui passe par la tête. Après tout, comme personne ne le lira… de toute façon, il fera mieux la prochaine fois.

Fredgev

Sommaire