Editorial -

Géante Rouge N° 21

Patrice Lajoye

CE NUMERO 21 DE GEANTE ROUGE est né dans la douleur. Car comme pour tous les fanzines – je le répète à nouveau, même de luxe, Géante Rouge est un fanzine –, il ne doit son existance qu’à des bénévoles, et lorsque le temps libre de ces bénévoles commence à fondre au soleil, leur capacité à effectuer des activités gratuites s’en trouve réduite d’autant.

MaisGéante Rouge voici donc ce numéro 21, un numéro un peu particulier puisque issu d’une expérience. J’ai tenu en effet à inviter pour la sélection des textes quatre blogueurs, quatre des fondateurs du Prix Planète SF des Blogueurs, dont je ne partage pas forcément les goûts, mais dont je connais la capacité critique et la soin à argumenter leur position sur un texte. Ces blogueurs sont Anudar, Efelle, Gromovar et Traqueur Stellaire1. Et tous quatre ont accompli leur tâche avec le plus grand sérieux, ce qui n’avait rien de simple, étant donné le nombre de textes qui nous étaient parvenus. Par chance, il y eut rarement débat : parfois, un des membres de la rédaction s’est retrouvé en minorité, mais jamais il n’y eut conflit.

Aussi pouvons-nous être certains de n’avoir pas laissé passer de mauvais textes. Pour autant, ceux qui composent ce numéro sont-ils bons ? C’est à vous de nous le dire ! Pour notre part, nous espérons avoir, une fois encore, permis à quelques auteurs débutant de prendre leurs marques, de se faire la main avant d’espérer passer à des supports plus prestigieux.

Et comme d’ordinaire, ce numéro est placé sous le patronage de deux auteurs professionnels. Tout d’abord Laurent Gidon, qui nous revient avec un beau texte pouvant passer pour de la fantasy, quand il revient pleinement à la SF. Mais c’est surtout Thomas Geha qui est à l’honneur, avec un gros dossier, comprenant deux nouvelles inédites !

Mais trève de bavardage ! Il nous faut maintenant voler vers le numéro 22, reprendre la sélection des textes déjà reçus, toujours plus nombreux : car il faut bien le dire, et nous n’en sommes pas peu fiers, Géante Rouge, à son niveau actuel, est un succès !